APPRENDRE LE "LANGAGE C"


  • Magazine Papier

Langage C

LE guide pour mieux développer en C sous Linux

 

LES CONSEILS D’EXPERTS POUR MIEUX DÉVELOPPER
ET ÉTENDRE VOS CONNAISSANCES DU C :

  • Introduction & Rappels
  • La pratique du C
  • Bibliothèques & Toolkits
  • Autour du développement

Cliquez sur la couverture pour découvrir le sommaire et des extraits du magazine !


« The power of assembly language and the convenience of... assembly language »

C’est en ces mots que le regretté Dennis Ritchie a un jour décrit le langage qu’il a lui-même créé en 1972 avec, par la suite, la participation de
Ken Thompson et Brian Kernighan que l’on peut aisément qualifier, tous trois, comme étant également les pères d’UNIX. Le C, ce langage de programmation impérative, procédurale et structurée est, ni plus, ni moins, pour
le monde de l’informatique, ce qu’est la roue pour le monde moderne.

En créant ce langage, Ritchie, Kernighan et Thompson ont littéralement, et au sens le plus strict du terme, changé le monde. Le C est aujourd’hui massivement utilisé et une quantité incroyable de langages de plus haut niveau se sont inspirés de sa syntaxe ou ont été influencés de manière importante par celle-ci. Nombreux sont ces langages qui sont, eux-mêmes, implémentés en C. De manière assez amusante, le C est ainsi de nos jours vu comme un langage de bas niveau (« bas », car proche du matériel), alors qu’il était considéré de haut niveau pendant longtemps (le bas niveau était l’assembleur).

Mais un langage n’est pas grand-chose sans compilateur associé et le projet GNU n’est certainement pas étranger à la popularité actuelle du C. L’ensemble de compilateurs GCC (pour GNU Compiler Collection) a été conçu initialement pour offrir une alternative en logiciel libre aux compilateurs C des systèmes UNIX. Depuis, GCC est devenu disponible pour un nombre incroyable de systèmes d’exploitation et est, pour certains d’entre eux, le compilateur intégré par défaut. La disponibilité de GCC en début des années 90 a également permis à un certain étudiant finlandais, Linus Torvalds, de débuter le développement d’un noyau de système d’exploitation entièrement écrit en C : Linux.

Vous l’aurez compris, le C, plus que tout autre langage est omniprésent, en particulier si vous êtes utilisateur de GNU/Linux. Noyau, environnement graphique X.org,
toolkit GTK+, serveur HTTP Apache, SGBD MySQL, éditeur Vim... Lorsque vous utilisez
GNU/Linux, vous ne pouvez faire autrement que d’utiliser quelque chose écrit en C.
Il en va de même, directement ou indirectement, pour les autres OS, votre smartphone, votre tablette, votre baladeur MP3, votre console de jeu...

En développant en C, vous utilisez non seulement un des plus fantastiques langages de programmation qui soit, mais faites également partie de cette histoire, initiée
par une poignée d’hommes. Comme l’a si bien dit Brian Kernighan, paraphrasant
Isaac Newton à propos du fait de se tenir sur les épaules des géants, nous nous
tenons tous sur celles de Dennis Ritchie...

La rédaction

 

Sommaire :

1 - Introduction & Rappels

p.  08   Introduction au langage C

2 - La pratique du C

p.  32   Un peu plus loin avec les macros
p.  38   Static, switch, et cætera
p.  46   Les règles d'aliasing strictes
p.  52   Jouons avec les bits

3 - Bibliothèques & Toolkits

p.  60   Initiation à la programmation graphique en C avec GTK+
p.  80   Programmer avec les Enlightenment Foundation Libraries

4 - Autres langages

p.  98   Utilisez Python dans vos applications C

5 - Autour du développement

p. 110   Internationaliser/régionaliser vos programmes en C

 

Langage C

Le guide pour apprendre à programmer en C
en 5 jours !


SOMMAIRE :

Introduction
p. 06 Présentation du langage

Jour 1
p. 18 On se retrousse les manches

Jour 2
p. 34 Algorithmique

Jour 3
p. 48 Concepts avancés

Jour 4
p. 68 L'environnement

Jour 5
p. 84 Fonctionnalités

Bonus
p. 100 Améliorer son IHM


Préface :

Il est de la plupart des langages de programmation comme des modes. Ils surgissent, séduisent, puis s’estompent. Certains apportent cependant des avancées concrètes, que ce soit en terme d’originalité, de syntaxe, de lisibilité, de performances ou même d’approche.

En effet, la diversité des langages de programmation est phénoménale, à tel point que leur classification est toujours ardue et que distinguer au premier abord le langage de programmation le plus adapté à une problématique précise est une chimère. Et cela tombe bien, car comme nous le dirait Jean-Pierre Troll, les bons développeurs ne sont pas élevés en batterie, pensent par eux-mêmes et finissent toujours par trouver le langage qui leur correspond. L’esprit curieux s’enrichira en allant découvrir les nouveautés qui s’offrent à lui. Parce que la culture libre, c’est aussi cela.

Parmi ces langages de programmation, certains sortent du lot. On distingue en effet quelques perles rares qui sont devenues incontournables ; intemporels, ils traversent toutes les modes, et ont su devenir irremplaçables. Chacun d’entre eux a sa propre histoire et a su à un moment donné s’imposer : ils ont apporté quelque chose de plus, quelque chose qui manquait et qui a su faire la différence. Mais cela ne suffit pas à expliquer un succès. Un langage pérenne est un langage qui n’est pas enfermé dans son écosystème, qui sait aussi regarder ce qui se fait ailleurs, s’en inspirer pour s’améliorer, intégrer des nouveaux concepts, des nouvelles pratiques ou des nouvelles techniques apportées par tous les nouveaux langages qui percent au fil du temps. En bref, ils réussissent à évoluer tout en conservant leur esprit original. Il y a très peu de langages capables de prétendre à un tel statut. Et encore moins qui peuvent le prétendre depuis plus de quarante années. Le langage C est fait de ce bois. Un langage bien conçu à l’origine, s’inspirant du meilleur de ce qui se faisait à cette époque, conçu dans un but bien précis, remplissant un réel manque de l’époque et s’améliorant au fil des années tout en restant très proche de l’esprit qui a animé son créateur à l’origine.

En effet, les ordinateurs ont beaucoup changé depuis 40 ans, les pratiques de développement aussi, les concepts également. Si le langage C n’avait pas su s’adapter, il ne serait pas ce qu’il est aujourd’hui, c’est-à-dire l’un des langages les plus utilisés, l’un des plus appris aussi et l’un des plus appréciés. Pour présenter C en quelques lignes, on se contentera de dire qu’il s’agit d’un langage très proche du fonctionnement de la machine, mais capable de fonctionner quelle que soit l’architecture matérielle. Il permet par conséquent d’offrir d’excellentes performances, d’être déployé très aisément tout en exigeant beaucoup de rigueur de la part du développeur.

Sachant à quel point le monde de l’informatique est changeant, on peut tout de même affirmer avec certitude que le C restera pour les années à venir une valeur sûre, voire un passage obligé pour certains domaines, tels que la programmation temps réel ou embarquée, mais pas seulement. Peu importe si vous avez débuté votre carrière informatique il y a quarante ans ou si vous vous apprêtez à le faire, vous pouvez être certain qu’investir un peu de temps dans l’apprentissage de ce langage ne pourra en aucun cas être du temps perdu. Même si vous ne l’utilisez pas au quotidien, les concepts qu’ils portent ont inspiré de nombreux autres langages après lui.

Ce hors-série s’adresse à des développeurs débutants ou qui ont pratiqué d’autres langages. Il n’est pas forcément nécessaire d’avoir des notions d’algorithmique ou de maîtriser des concepts informatiques. Il se veut un guide pour vous accompagner dans la découverte du langage et de la programmation en 5 jours. Les l’introduction et les deux premiers jours vous permettront de découvrir les concepts de base, de vous familiariser avec les bases du langage. Le troisième jour va vous faire entrer dans les concepts les plus complexes à maîtriser lorsque l’on débute dans le langage. Les deux derniers jours vous permettront à la fois de manipuler ce que vous aurez appris précédemment, mais aussi d’apprendre à utiliser des fonctionnalités concrètes. En effet, il est utile d’apprendre un langage, mais il est encore plus utile d’apprendre ce que l’on peut faire avec : l’apprentissage du langage C en lui-même n’est qu’un moyen, pas un but.

Vous verrez ainsi que le langage C n’est qu’un outil permettant de réaliser des actions simples, outil sur lequel vous apprendrez à vous appuyer pour construire une application, en vous appuyant sur la bibliothèque standard de C ainsi que sur d’autres bibliothèques qui vous permettront de toucher à tout. Le fil rouge de ce hors-série sera la construction d’un jeu de Pendu. Il s’agit d’un projet simple à la base, qui permet de créer des interactions entre le logiciel et l’utilisateur, mais qui peut aussi être complexifié à souhait avec l’ajout de nombreuses fonctionnalités, dont la construction d’un dictionnaire de mots en lisant un fichier passé en paramètre (permettant ainsi de jouer seul) et la gestion d’un tableau des meilleurs scores rendu persistant (lorsque l’on quitte le logiciel et qu’on le redémarre, les meilleurs scores sont conservés).

Je vous souhaite une bonne lecture et un bon apprentissage et surtout, n’hésitez pas à pratiquer en même temps que vous lisez et à tenter vos propres expériences. Lancez-vous des défis, c’est le meilleur moyen de progresser !

Sébastien Chazallet

Acheter ce pack


Référence : P1N

18,61 €

25,27 €

Nouveaux produits