Hackable Magazine 13

Découvrez et utilisez la... Caméra Raspberry Pi !

· Configurez la caméra et votre Pi
· Capturez des images fixes
· Streamez la vidéo
· Créez des time-lapses
· Exploitez les fonctions de vision nocturne (IR)

Période : Juillet - Août 2016

Plus de détails

7,90 € TTC

 
Les avis des lecteurs sur ce numero ( - 0 Avis )

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Merci de vous connecter à votre compte afin de pouvoir publier votre avis.

Se connecter à votre compte

Donnez votre avis

Hackable Magazine 13

Hackable Magazine 13

Découvrez et utilisez la... Caméra Raspberry Pi !

· Configurez la caméra et votre Pi
· Capturez des images fixes
· Streamez la vidéo
· Créez des time-lapses
· Exploitez les fonctions de vision nocturne (IR)

Période : Juillet - Août 2016
SOMMAIRE :

Actualités :

p. 04 Retour sur la Maker Faire Paris 2016 : ça mature
p. 10 Raspberry Pi 3 : la petite nouvelle Pi pleine de ressources

Ardu'n'co :

p. 18 Utilisez des modules radio APC220 pour faire communiquer votre Arduino

En couverture :

p. 32 Installez et utilisez le module caméra V2 avec votre Raspberry Pi
p. 50 Module caméra Raspberry Pi : un mot sur l'infrarouge

Embarqué & informatique :

p. 64 Utilisez une imprimante thermique avec votre Raspberry Pi

Démontage, hacks & récup :

p. 74 Convertissez une réglette lumineuse en afficheur multicolore

Repère & science :

p. 86 Apprenez à déchiffrer une datasheet

PRéFACE :

Quelque chose ne tourne pas rond...

Alors même que le projet de loi américain sur le droit à obtenir des informations techniques concernant la réparation des équipements électroniques (le Fair Repair Act ou Right to Repair bill) est sur le point de passer à la trappe (après un an d’enlisement), de mon côté je me penche sur le Sony Xperia Z de ma fille, dont l’écran a subi une déplorable et destructrice rencontre avec le manche d’une masse (oui, oui).

L’achat de la pièce de remplacement, toute la façade avant du smartphone avec écran et une partie de la connectique, n’était pas un problème pour peu que l’on sache identifier le modèle avec exactitude. Ce qui l’était en revanche est la réparation à proprement dite, s’étalant sur deux bonnes heures. La raison ? Une absence d’informations fiables et surtout... de la colle partout.

En effet, tout est littéralement collé à l’adhésif double face dans l’équipement : la coque, l’écran, les câbles, l’accu, les caches... Il n’y a que 4 malheureuses vis dans le smartphone et le risque d’endommager le matériel en tentant une réparation est très important, même en étant très minutieux et bien équipé (pistolet à air chaud, outils de précision, ventouse, etc.).

Peut-être ne l’avez-vous pas remarqué, mais cela fait quelque temps déjà que les fabricants de smartphones ou d’ordinateurs portables semblent utiliser différentes techniques limitant les tentatives de réparation : batterie dans l’équipement et non amovible, utilisation de colles, de résines, vis non standards, connecteurs soudés... À croire qu’ils préféreraient que vous achetiez un nouvel appareil plutôt que de le réparer ou le faire réparer par quelqu’un (sic).

Il n’en a pourtant pas toujours été ainsi et les plus vieux s’en souviennent. Fut un temps un ordinateur ou même n’importe quel équipement était accompagné d’une notice incluant le schéma de fonctionnement, un exposé du produit, la liste des pièces détachées et une procédure d’analyse de problèmes et de réparation (ceci existe encore, tantôt, pour les équipements d’atelier type perceuse à colonne).

Certes, cela augmenterait le coût de production des produits, mais entre ces deux extrêmes il faut une juste mesure. Lorsqu’on achète un produit, en principe, il nous appartient et nous devons donc être en mesure de pouvoir y faire des modifications et des réparations sans avoir à subir de restrictions ou de blocages. Je regrette amèrement l’achat de ce smartphone presque irréparable malgré un dénouement heureux après beaucoup d’efforts et de patience.

Je pensais craquer prochainement pour un CAT S60 avec caméra thermique FLIR intégrée, mais la mention « Lithium Ion, non amovible, 3800mAh » va, je pense, me faire passer mon tour et rester avec mon Samsung E1200 à 14,90€. Désolé les gars, acheter un téléphone endurci à 650€ intégrant un élément difficilement remplaçable dont le vieillissement est connu, prévu et avéré ne m’intéresse pas vraiment...

Denis Bodor

A propos du magazine
Logo

Démontez / COmprenez / adaptez / partagez

Hackable met l’électronique plus que jamais à la portée de tous ! Ce bimestriel n’a qu’un but : faire de la technologie un vrai plaisir ! Le plaisir de démonter, d’apprendre, de comprendre, de faire, de maîtriser et d’adapter à ses besoins. En d’autres termes, c’est un magazine pour utiliser la technologie, pas la consommer. Au programme : montages à base Arduino, programmation, bidouillages autour de la Raspberry Pi, découverte de nouvelles cartes et de nouveaux modules, démontage et exploration de matériels, conseils, recommandations et astuces pour s’équiper, mais aussi de quoi apprendre les bases pour s’en sortir seul et pour aller toujours plus loin !

Nouveaux produits