Hackable Magazine 18


Domotique / VoIP / Hack

Créez votre interphone connecté !

· Connectez votre interphone/portier au net

· Renvoyez les appels sur votre smartphone

· Ouvrez à distance à vos visiteurs

Plus de détails

7,90 € TTC

 
Les avis des lecteurs sur ce numero ( - 0 Avis )

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Merci de vous connecter à votre compte afin de pouvoir publier votre avis.

Se connecter à votre compte

Donnez votre avis

Hackable Magazine 18

Hackable Magazine 18


Domotique / VoIP / Hack

Créez votre interphone connecté !

· Connectez votre interphone/portier au net

· Renvoyez les appels sur votre smartphone

· Ouvrez à distance à vos visiteurs

SOMMAIRE :

 

Équipement

p. 04   Dessoudez, changez et récupérez des composants

 

Ardu'n'co

p. 14   Démarrez votre PC à distance avec une carte Arduino ou ESP8266

p. 30   Recyclez un vieil écran VGA et utilisez-le avec votre Arduino

 

En couverture

p. 42   Créez votre portier audio connecté

p. 56   Portier audio connecté : installation et configuration

 

Embarqué & Informatique

p. 74   Ajoutez une sortie audio Bluetooth à votre Raspberry Pi

 

Démontage, Hacks & Récup

p. 82   DOS n'est pas mort ! Il va même très bien !

 

Repère & Science

p. 94   Jonglez avec les versions de Raspbian pour profiter des applications les plus récentes

 

 

EDITO :

 

Cloud, cloud, cloud...

Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais je trouve que ça devient pénible.

Qu’il existe une solution pour mettre ses informations personnelles « dans le nuage », autrement dit, sur un serveur web qui ne vous appartient pas avec une configuration logicielle que vous ne contrôlez pas, ne me dérange pas. Après tout, libre à chacun de décider si mettre ses relevés de températures, ses évènements de détection de mouvements ou encore la pression de ses radiateurs est quelque chose de raisonnable ou non.

Ce qui est plus dérangeant à mon sens c’est que cela devienne la solution par défaut. Non parce que c’est simplement bien plus facile à configurer de cette manière, mais parce que tout semble fait pour rendre l’installation « individuelle » vraiment fastidieuse et pénible. Parfois, cela en arrive même à prendre un petit côté « shareware » des années 90 : vous pouvez installer une version relativement ancienne très facilement sur votre Raspberry Pi, mais si vous souhaitez une version récente, soit vous utilisez le service en ligne proposé (cloud donc) soit vous devez être prêt à passer de longues nuits à apprendre, configurer, déjouer les pièges et vous énerver, car toute la chaîne de dépendance entre les éléments est à revoir manuellement.

Un excellent exemple concerne les solutions de dashboard permettant d’avoir une page web avec représentation graphique de vos données collectées par des capteurs. C’est presque systématique, dès que l’interface est travaillée, vous pouvez être certain que l’installation individuelle sera extrêmement éprouvante sinon cauchemardesque. On est alors tenté de céder à l’envie de tout simplement se créer un compte et utiliser le service en ligne. Cela ressemble aux jeux « free to play » où on se rend rapidement compte que ce n’est pas si « free » que ça...

Je comprends cependant la motivation des développeurs ou des sociétés derrière ces services et logiciels. Le développement coûte cher et il faut bien trouver un moyen de mettre du pain sur la table. Mais pour moi, moralement et philosophiquement, il y a des limites à ne pas dépasser. D’autant que dans d’autres domaines l’équilibre existe (comme WordPress ou Prestashop par exemple). Installer un blog ou une boutique en ligne qui ressemble à quelque chose, seul, sans être développeur/sysadmin, n’est pas insurmontable. Installer proprement un dashboard du même acabit est inaccessible à la quasi-totalité des hobbyistes. C’est triste. Énervant et triste...

Mais je suis d’un naturel buté et têtu. Donc non messieurs, je ne créerai pas de compte gratuit, mes relevés de températures me regardent moi et uniquement moi. Et lorsque je serai venu à bout du problème, bien sur terre et non dans les nuages, j’en ferai profiter le plus grand nombre (c’est vous ça, amis lecteurs). Na !

 

Denis Bodor


A propos du magazine
Logo

Démontez / COmprenez / adaptez / partagez

Hackable met l’électronique plus que jamais à la portée de tous ! Ce bimestriel n’a qu’un but : faire de la technologie un vrai plaisir ! Le plaisir de démonter, d’apprendre, de comprendre, de faire, de maîtriser et d’adapter à ses besoins. En d’autres termes, c’est un magazine pour utiliser la technologie, pas la consommer. Au programme : montages à base Arduino, programmation, bidouillages autour de la Raspberry Pi, découverte de nouvelles cartes et de nouveaux modules, démontage et exploration de matériels, conseils, recommandations et astuces pour s’équiper, mais aussi de quoi apprendre les bases pour s’en sortir seul et pour aller toujours plus loin !

Nouveaux produits