Frais de port Offerts !*

Hackable Magazine 34

Raspberry Pi / Chaudière / IoT :

Transformez un poêle à granulés en système connecté et intelligent

DOMOTISEZ votre chauffage !

  • S’interfacer avec le poêle à granulés
  • Automatiser et installer des capteurs
  • Ajouter des services web RESTful

Plus de détails

12,63 €

 
SOMMAIRE :

Actualités

p. 04 Le Module du moment : afficheur matrice LED 8x32

Arduino & Microcontrôleurs

p. 06 Pilotez de manière optimale vos afficheurs LED
p. 18 Émulation d’un circuit comportant un processeur Atmel avec simavr

Domotique & Capteurs

p. 48 Poêle à granulés connecté

Hack & Upcycling

p. 80 Écran e-paper NFC : une histoire d'exploration et de code

Outils & Logiciels

p. 100 Développement ESP32 avec le nouveau ESP-IDF 4.0

Rétro Tech

p. 114 Programmation avec le 6502 : découverte de la NES

éDITO :

« J’ai un nouveau projet... »

Je ne compte plus le nombre de vidéos YouTube débutant par ces mots (en anglais le plus souvent) en guise d’introduction, et s’avérant n’être finalement, après maints détours inutiles (pour allonger la vidéo et faire plaisir aux algos de la plateforme), que l’exposé d’une quelconque opération ne nécessitant pas la moindre créativité ou innovation.

Jugez-moi un rien naïf, mais voyez-vous, lorsque quelqu’un me dit que « son nouveau projet » est de remplacer tel élément de son ordinateur 8 bits vintage par un FPGA, je m’attends tout naturellement à ce que la personne ait développé et conçu la chose... Et non qu’elle soude simplement le bidule qui, soit dit en passant, est un vrai projet, mais de quelqu’un d’autre.

Le problème est que ce genre de démonstration (ou de déballage de produit), élevé au rang de « projet » et présenté comme tel, a tendance à se généraliser. Ouvrir l’exemple Blink dans l’IDE Arduino et le flasher dans le microcontrôleur est tout autant un « projet » que la cuisson des pâtes de supermarché est de la « cuisine ».

Ne vous y trompez pas, je n’ai absolument rien contre le fait de présenter des circuits/modules/kits et de fournir deux ou trois explications utiles au passage, bien au contraire (d’autant que je serai mal placé pour critiquer). Mais faire passer cela pour un projet est, pour moi, rien d’autre qu’une façon de s’attribuer indirectement une partie du crédit dû à la personne qui a réellement travaillé dur pour obtenir un résultat facilement réutilisable par tous.

L’humilité est une base essentielle pour pouvoir apprendre. En survalorisant une simple manipulation, on se met dans une position où le faux sentiment d’accomplissement devient suffisant, et on cesse alors automatiquement de vouloir en apprendre davantage. Encore une fois, expliquer comment cuire des pâtes n’est pas un problème, mais dire que c’est de la cuisine est anti-pédagogique, car celui ou celle qui le croit n’apprendra peut-être jamais à vraiment cuisiner...

Sur ces belles paroles, je vous laisse découvrir ce numéro et en particulier l’article principal décrivant très exactement ce que j’appelle un projet !

Denis Bodor

A propos du magazine
Logo

Démontez / COmprenez / adaptez / partagez

Hackable met l’électronique plus que jamais à la portée de tous ! Ce bimestriel n’a qu’un but : faire de la technologie un vrai plaisir ! Le plaisir de démonter, d’apprendre, de comprendre, de faire, de maîtriser et d’adapter à ses besoins. En d’autres termes, c’est un magazine pour utiliser la technologie, pas la consommer. Au programme : montages à base Arduino, programmation, bidouillages autour de la Raspberry Pi, découverte de nouvelles cartes et de nouveaux modules, démontage et exploration de matériels, conseils, recommandations et astuces pour s’équiper, rétrogaming, mais aussi de quoi apprendre les bases pour s’en sortir seul et pour aller toujours plus loin !

Nouveaux produits