Hackable Magazine 52

Compteur / Domotique / Home Assistant :

Surveillez votre Linky !

  • Se brancher à la prise dédiée du compteur (TIC)
  • Collecter les informations via Wi-Fi
  • Suivre sa consommation sur Raspberry Pi

Plus de détails

14,59 €

 
SOMMAIRE :

Microcontrôleurs & Arduino

p. 04   ESP32 : exploration, mise à jour, crypto et portage depuis RP2040

SBC & Raspberry Pi

p. 34   Créez votre concentrateur RS-232C

Domotique & Capteurs

p. 42   Domotique avec du Wi-Fi et des SMS en utilisant un ESP32
p. 54   Linky + domotique = économies

Rétro

p. 76   Z80 sur platine à essais : le C, enfin !

Sécurité

p. 86   Créons une application pour une carte à puce : Hello World !

Outils & Logiciels

p. 108  Modélisez et simulez tous vos systèmes avec OpenModelica

EDITO :

« De nos jours, la programmation est une course entre les développeurs s’efforçant de créer des programmes plus gros et à l’épreuve des imbéciles, et l’Univers essayant de créer de meilleurs et de plus gros imbéciles. »

Cette phrase est tirée du livre « The Wizardry Compiled » de Rick Cook, datant de 1990 et contant l’histoire d’un programmeur devenu sorcier, capturé par les forces du mal et devant être secouru par une bande d’informaticiens recrutés pour l’occasion. Si vous aimez Douglas Adams et Terry Pratchett, vous aimerez certainement Rick Cook, même si ses livres sont difficiles à trouver et malheureusement non traduits en français.

Je me demande ce que penserait aujourd’hui cet auteur, en voyant que les frontières entre « développeurs » et « imbéciles » tendent à devenir de plus en plus floues et, dans le même temps, que la bêtise humaine, elle, semble définitivement infinie comme le pensait Einstein. La notion même de « développeur » est potentiellement en voie d’extinction, avec des IA de plus en plus compétentes à produire non seulement du code, mais aussi des « entités » purement virtuelles (pour ne pas dire « fake ») adulées par des dizaines de milliers de... heu... humains (cherchez « Aitana Lopez », vous verrez). Ajoutez à cela la « dead Internet theory » provenant tout droit de 4chan et les articles récurrents sur l’« épidémie de solitude », et vous obtenez une approximation dystopique relativement inquiétante d’un futur aussi proche qu’étrange et déprimant.

2024 risque d’être une nouvelle année aussi intéressante que les trois précédentes. Il devient de plus en plus difficile de deviner, ou plutôt d’estimer, comment tout cela va tourner, mais une chose est sûre, ça va être absolument fascinant à observer. Bonne année 2024 à vous, ou bonnes fêtes si vous avez attrapé ce numéro dès 2023 !


Denis Bodor

A propos du magazine
Logo

L'EMBARQUÉ À SA SOURCE

Né en 2014, Hackable est un bimestriel destiné aux professionnels et particuliers souhaitant découvrir et progresser dans les domaines de l’électronique numérique et de l’embarqué. Il fournit un contenu riche orienté vers une audience désireuse de bénéficier d'une veille technologique différente et résolument pratique. Le contenu du magazine est conçu de manière à permettre une mise en pratique directe des connaissances acquises et apprendre tout en faisant.

Nouveaux produits