GNU/Linux Magazine 244

IA & analyse d'images avec Skimage, l'alternative à OpenCV

Plus de détails

8,72 €

 
SOMMAIRE :

Actus & Humeur

p. 06 Le code est mort, vive le code !
p. 08 Scikit-image, une alternative à OpenCV pour la reconnaissance d’images

IA, Robotique & Science

p. 22 Mesure fine de déplacement par RADAR interférométrique à synthèse d’ouverture (InSAR) par radio logicielle

Outils & Système

p. 34 Accélérez vos traitements en développant votre propre solution de parallélisation

Kernel & Bas niveau

p. 50 L’édition des liens démystifiée

Libs & Modules

p. 68 Des usages de l’astérisque en Python
p. 72 Distribuez vos traitements Python avec Celery et Docker Swarm

éDITO :

Un passage en production, ça se planifie. Je ne vais pas vous parler dans cet édito des développeurs pour qui la production n’existe pas vraiment puisque leurs environnements de développement et de production ne font qu’un : leur cas est désespéré. Non, je vais vous parler des développeurs consciencieux qui travaillent normalement en développant et testant sur leur environnement de développement avant de passer en production. Il peut arriver, au moment de la bascule, que surviennent encore des erreurs. Cela peut être anticipé de manière à s’assurer que l’impact soit le plus faible possible pour les utilisateurs. Avec les bugs c’est comme avec les virus : au plus on teste au plus on a de chances statistiquement parlant d’en trouver un ! Mais que se passe-t-il lorsqu’il n’y a pas de synchronisation avec le service commercial, que le logiciel ou le site est passé en production alors qu’aucun test n’a été effectué, mais que la campagne marketing est lancée ? Un beau raté !

Quelques minutes avant d’écrire cet édito, j’ai reçu un mail m’informant qu’un site (dont je préfère taire le nom) avait mis à jour ses C.G.U. (Conditions Générales d’Utilisation) et que pour pouvoir continuer à utiliser les services proposés, je devrai les accepter. Pour cela, on me proposait même d’accéder directement à mon compte via un bouton. Plutôt que d’attendre d’avoir besoin d’un quelconque document via ce service, j’ai décidé d’accepter les C.G.U. immédiatement. Je clique donc sur le bouton, la page se charge dans mon navigateur et là s’affiche l’image d’un ourson mal en point qui m’annonce : « Oups… votre compte xxxxx est momentanément indisponible. Il sera de retour en pleine forme très bientôt ». Ça, c’est ce qu’on appelle une synchronisation parfaite ! On propose quelque chose aux utilisateurs, les faisant venir sur le site, mais la page cible ne fonctionne pas ! Chapeau bas !

On ne s’en rend pas toujours compte, mais dans la mise à disposition d’un logiciel ou d’un service, il n’y a pas que les aspects techniques qui comptent. Comment ne pas s’assurer qu’un service est disponible avant d’en faire la promotion ? Il n’y a pas besoin d’être développeur pour ça ! Il suffit d’un minimum de communication entre deux services qui sont censés œuvrer dans la même entreprise avec des objectifs communs.

En tout cas je peux vous annoncer la sortie de GNU/Linux Magazine n°244 sans risque, tous les articles sont à votre disposition !


Tristan Colombo

A propos du magazine
Logo

Le magazine de référence technique pour les développeurs et les administrateurs sur systèmes UNIX, open source & embarqué !

Pionnier dans son domaine, GNU/Linux Magazine est depuis 1998 une véritable référence technique pour pour tous les développeurs et administrateurs sur systèmes Unix, open source et embarqués. Le premier magazine français 100 % Linux se démarque grâce à une ligne rédactionnelle résolument technique et pédagogique. Chaque mois de nombreux thèmes sont abordés permettant de toucher à différents domaines de l’informatique, que ce soit de l’intelligence artificielle, de la sécurité, de l’embarqué, du système/réseau ou du hack.

Nouveaux produits