Frais de port Offerts !*

GNU/Linux Magazine 261

Python 3.11

Tour d’horizon des nouveautés en pratique

  • Groupes d’exceptions
  • Types standard
  • Structural pattern matching

Plus de détails

9,70 €

 
SOMMAIRE :


Actus & People

p. 06  Les nouveautés de Python 3.11

Autour du code

p. 16  Packager ses petites créations pour FreeBSD

Système & Bas Niveau

p. 28  Découvrez les modules de C++20

IA & Algo

p. 36  Galois et les nombres pseudo-aléatoires

Scripting Zone

p. 54  Rajoutez de la poésie dans votre Python
p. 58  Les codes fantastiques : utilisation d’un bytecode Python invalide
p. 60  Créer un logiciel avec Electron et React.js

ÉDITO


Twitter, le grand exode... ou pas !

Si vous êtes utilisateur de la plateforme, que personnellement je ne qualifierais pas de réseau social, mais tout dépend de l’usage qu’on en fait, vous n’êtes pas sans savoir que depuis quelques semaines et bientôt mois, l’ambiance sur Twitter a quelque peu été chamboulée suite au rachat par Elon Musk. Un certain nombre de personnes semblent, ou du moins annoncent, vouloir quitter la plateforme et se diriger vers le « Fédivers », et en particulier vers Mastodon.

Comme le dit judicieusement Wikipédia, « Mastodon est un réseau social et logiciel de microblog autohébergé, libre, distribué et décentralisé ». En gros, il s’agit d’un programme écrit en Ruby on Rails, React et Node.js, que chacun peut installer sur un serveur pour faire fonctionner sa propre instance, qui se connectera (ou pas) avec les autres via ActivityPub. L’ensemble des instances qui « se parlent » sont alors des nœuds dans un réseau et l’ensemble des réseaux sont un élément du fameux « Fédivers ».

Cette décentralisation est généralement vue comme bénéfique et, en théorie, l’est effectivement. Mais il faut également comprendre que ceci signifie que chaque instance possède sa propre équipe de modération et ses propres règles (reposant sur ce qu’elle et elle seule décide comme toléré ou non), qui parfois entrent en conflit non seulement avec le comportement des utilisateurs, mais également avec ce qui est permis sur d’autres instances. Eh oui, il est déjà arrivé que des instances en masquent ou en bloquent d’autres, filtrent le contenu, etc., pour diverses raisons, sans que l’ensemble des utilisateurs y possédant un compte ait leur mot à dire.

Le « Fédivers » n’est pas un univers enchanté où tout le monde est beau et tout le monde est gentil. Loin de là et, à ce jour, je n’ai pas encore décidé si le fait de troquer un dictateur, qui aime troller sur sa propre mégaplateforme, contre des mini-dictateurs de plusieurs instances (dont celles que je n’ai pas choisi d’utiliser) est une réelle évolution. Donc oui, j’ai un compte Mastodon (depuis 2017) et non, je ne l’utilise pas vraiment.

Je préfère attendre de voir si l’apocalypse Twitter, quelle que soit sa forme, déjà maintes fois annoncé sans jamais se concrétiser, arrivera ou non. En attendant, le « ... »/« Masquer » est mon ami.


Denis Bodor

A propos du magazine
Logo

Le magazine de référence technique pour les développeurs et les administrateurs sur systèmes UNIX, open source & embarqué !

Pionnier dans son domaine, GNU/Linux Magazine est depuis 1998 une véritable référence technique pour pour tous les développeurs et administrateurs sur systèmes Unix, open source et embarqués. Le premier magazine français 100 % Linux se démarque grâce à une ligne rédactionnelle résolument technique et pédagogique. Chaque mois de nombreux thèmes sont abordés permettant de toucher à différents domaines de l’informatique, que ce soit de l’intelligence artificielle, de la sécurité, de l’embarqué, du système/réseau ou du hack.

Nouveaux produits