GNU/Linux Magazine 266

Comment produire des applicatifs fiables, performants et sécurisés ?

Alliez tests et DevSecOps !

Plus de détails

9,70 €

 
SOMMAIRE :


Actus & Humeur

p. 06  Le mensonge permanent

WebDev & Mobile

p. 10  Alternatives aux applications monopages
p. 21 Sass : découverte et couleurs

Sécu & Hack

p. 42  Allier tests et DevSecOps : la route vers une application sécurisée
p. 56  Création de connexions TLS/DTLS avec Erlang/OTP

Système & Bas niveau

p. 58  Copie et concaténation de chaînes de caractères en langage C : 1/2 les problèmes
p. 71  Les codes fantastiques : mets le paquet
p. 72  Application native moderne en Go : connectons-nous à Internet !

ÉDITO


Il y a 40 ans...

... un certain Richard Matthew Stallman, déjà auteur d’Emacs, annonce sur USENET qu’il a l’intention de créer un système d’exploitation compatible Unix qu’il appelle GNU pour « Gnu’s Not Unix ». Ce système sera distribuable librement et il invite les constructeurs à faire des dons en matériel et les programmeurs à participer en développant des clones d’outils Unix à intégrer dans GNU.

C’était le 27 septembre 1983, avec un poste intitulé « new Unix implementation », et la suite nous la connaissons tous, GCC, LibC, GDB, Bash... Puis Linux, prenant la place du noyau GNU (Hurd) qui se fait attendre, et enfin la propagation et finalement l’explosion de la dominance du système GNU/Linux sur les serveurs, les systèmes embarqués, les smartphones... Tout cela à cause d’un simple message, annonçant des valeurs philosophiques claires et incitant à la participation.

Nul ne peut savoir ce qui se serait passé si RMS n’avait pas posté cette annonce. Peut-être que le logiciel libre serait une simple anecdote dans l’histoire de l’informatique, peut-être que votre smartphone utiliserait un noyau NetBSD, peut-être que la grande lignée des Unix-like se serait éteinte... Mais une chose est sûre, si le monde du logiciel libre et de l’open source est ce qu’il est aujourd’hui, avec ses bons et ses mauvais côtés, c’est entre autres à cause de ce simple message. Le chemin parcouru est phénoménal, tout autant que la masse de travail (et de code) qui a été nécessaire, et il est parfois important (et motivant) de prendre le temps de l’apprécier à sa juste valeur. Bon anniversaire GNU, et merci pour tout.

Je terminerai cet édito par une pensée pour oliv3, développeur (entre autres) du Biniou [1], membre important de la communauté des développeurs open source francophones et du jardin magique (#GCU), malheureusement parti trop tôt et surtout bien avant IPv4. Bon vent, copain, nombreux sont ceux qui auront une pensée pour toi à chaque fois qu’ils « casterons » correctement leur malloc()...


Denis Bodor

[1] https://biniou.net

A propos du magazine
Logo

Le magazine de référence technique pour les développeurs et les administrateurs sur systèmes UNIX, open source & embarqué !

Pionnier dans son domaine, GNU/Linux Magazine est depuis 1998 une véritable référence technique pour pour tous les développeurs et administrateurs sur systèmes Unix, open source et embarqués. Le premier magazine français 100 % Linux se démarque grâce à une ligne rédactionnelle résolument technique et pédagogique. Chaque mois de nombreux thèmes sont abordés permettant de toucher à différents domaines de l’informatique, que ce soit de l’intelligence artificielle, de la sécurité, de l’embarqué, du système/réseau ou du hack.

Nouveaux produits