GNU/Linux Magazine 230

Reconnaissance d'objets :

Créez votre premier cortex visuel

Plus de détails

8,72 €

 
SOMMAIRE

Actus & Humeur

p. 06 Et si nous calculions « mieux » que les machines ?

IA, Robotique & Science

p. 14 Réseaux de Neurones Convolutifs : un cortex visuel virtuel pour la reconnaissance d’image
p. 30 Informatique quantique : c’est simple avec les nombres complexes

Système & Réseau

p. 40 RISC-V, une architecture de microprocesseur libre et ouverte

Hack & Bidouille

p. 56 Organisez le lancement de vos applications au démarrage avec WmCtrl

Libs & Modules

p. 60 Validez vos données avec Cerberus
p. 64 Exécutez des commandes Shell depuis vos scripts Tampermonkey/Greasemonkey

Mobile & Web

p. 76 Introduction à socket.io

éDITO 

« Windaube ? Ben justement, c’est de la daube ! »

« Linux ? Mais rien ne marche ! Il faut tout faire en ligne de commandes comme au siècle dernier ! »

« Moi si c’est pas Mac, je ne regarde même pas, ça pique les yeux ! »

La petite guéguerre Windows/Linux/Mac a toujours existé et continuera sans doute à perdurer encore longtemps. Pourtant, force est de constater que les temps ont (légèrement) changé. En effet, si l’opposition règne toujours quant au système d’exploitation lui-même, nos amis windoziens et maqueux se rendent-ils comptent qu’ils utilisent de plus en plus de technologies open source ? Je ne vais pas parler ici de bureautique, mais de développement :

  • pour les technologies web ? HTML, JavaScript, CSS, NodeJS, AngularJs, Dart, etc.
  • les bases de données ? MySQL/MariaDB et PostgreSQL.
  • pour les conteneurs ? Docker, Ansible et autres.
  • les serveurs ? Apache, NGinx et consorts !
  • les langages de programmation ? Python, C/C++, etc.
  • et pour les smartphones ? Là effectivement, en dehors de la plateforme Android qui utilise Java, il faudra soit utiliser des solutions propriétaires pour du développement natif, soit se tourner vers le multiplateforme avec PhoneGap, Xamarin, etc.

Ainsi, l'ensemble des technologies énumérées précédemment sont sous licence open source et sont multiplateformes. Je me sens nécessairement plus à l'aise à développer sous Linux, mais s'il me faut utiliser Windows pour un travail spécifique où mes utilisateurs n'auront accès qu'à cette plateforme, je le ferai sans rechigner et ceci sera d'autant facilité par les nombreuses technologies multiplateformes qui tissent une trame entre les différents systèmes d'exploitation.

Ce rapprochement est d'autant plus criant que Microsoft a annoncé la disponibilité prochaine d'un véritable noyau Linux dans Windows 10 ! Alors, n’hésitez pas à faire lire GNU/Linux Magazine à votre voisine windozienne ou à votre collègue maqueux, ils devraient y trouver un certain intérêt… Bonne lecture !


Tristan Colombo

A propos du magazine
Logo

Le magazine de référence technique pour les développeurs et les administrateurs sur systèmes UNIX, open source & embarqué !

Pionnier dans son domaine, GNU/Linux Magazine est depuis 1998 une véritable référence technique pour pour tous les développeurs et administrateurs sur systèmes Unix, open source et embarqués. Le premier magazine français 100 % Linux se démarque grâce à une ligne rédactionnelle résolument technique et pédagogique. Chaque mois de nombreux thèmes sont abordés permettant de toucher à différents domaines de l’informatique, que ce soit de l’intelligence artificielle, de la sécurité, de l’embarqué, du système/réseau ou du hack.

Nouveaux produits