PACK DEVELOPPEMENT WEB VERSION FLIPBOOK


  • Flipbook (liseuse HTML5)


  • Flipbook (liseuse HTML5)

Les nouvelles approches du

Développement web


SOMMAIRE :

Actus

p.06 Côté livres…

Société

p.08 Mieux comprendre les conditions d’utilisation des services

Dossier : Développement web

p.13 Introduction au dossier
p.14 Introduction à Svelte
p.24 Développement web avec Svelte Kit : simplifiez-vous la vie !
p.36 JavaScript sur les navigateurs modernes
p.68 Les évolutions avancées de JavaScript
p.80 Applications web : une autre approche

Shell Script

p.92 Scripting Shell : configurer sa tablette Wacom en quelques heures

ÉDITO :

Interférences destructives de news...

Dernièrement, les chercheurs de l’université Carnegie Mellon ont publié les sources de PolyCoder [1], une IA génératrice de code entraînée avec GPT-2 et quelque 40 millions de fichiers sources, répartis en quelque 12 langages différents (dont quelque 55 Go de C provenant de plus de 10 000 dépôts Git). PolyCoder semble surpasser notamment Codex d’OpenAI qui alimente la très critiquée fonction Copilot de GitHub, visant à assister le développeur dans sa production de code.

Voilà qui laisse présager un sombre avenir où le programmeur se retrouverait relégué au rang de simple exécutant, appliquant docilement les recommandations d’une IA jugée bien plus compétente. Mais adhérer à cette vision dystopique reviendrait à oublier d’autres tristes nouvelles qui ne cessent de tomber...

Je pense, bien entendu, à la vulnérabilité Dirty Pipe [2], découverte dernièrement dans les noyaux 5.8 et ultérieurs, permettant une élévation de privilège et n’étant malheureusement que la dernière d’une longue série (PwnKit, eBPF, Sequoia, iSCSI/Grimm, etc.) ces douze derniers mois. Et on peut supposer raisonnablement que d’autres suivront, puisque les développeurs font des erreurs et produisent du code qui est loin d’être parfait.

Voyez-vous où je veux en venir ? Que croyez-vous que va produire une IA entraînée avec des millions de fichiers C initialement générés par de faillibles humains ? La réponse est évidente : plus ou moins la même chose. Et très honnêtement, cela semble presque une bonne nouvelle. Qui sait, peut-être serons-nous bien heureux, en 2052, lorsque nous nous rendrons compte que gagner la guerre contre les machines est à notre portée parce que, quelque part, quelqu’un, aura fait n’importe quoi avec argv[0]...

Denis Bodor

[1] https://github.com/vhellendoorn/code-lms

[2] https://dirtypipe.cm4all.com/

Développement web avec PHP & Symfony


SOMMAIRE :

Actus

p. 06  Côté livres

Web

p. 08  Générer votre site statique pour GitHub Pages

Dossier : Développement web avec PHP & Symfony

p. 24  Introduction au dossier
p. 26  Initier un projet Symfony
p. 40  Abstraction de base de données avec les entités Symfony
p. 58  Interface utilisateur avec Twig
p. 76  API Platform : développez une API REST et GraphQL avec Symfony
p. 88  Formulaires efficaces avec Symfony

HTML/CSS

p. 106 Tailwind CSS : une brise fraîche dans le monde des frameworks CSS 

ÉDITO :

Je n’aime pas le développement web.

Voilà qui est dit et clairement dit. Sans doute est-ce parce que j’ai une sorte d’obsession pour l’aspect système. Un genre d’affection toute particulière pour le bas niveau et la proximité avec le matériel, qui fait que les multiples niveaux d’abstraction, le typage dynamique ou encore l’objet me gâchent mon plaisir de programmer presque instantanément. Or, les caractéristiques précitées, et bien d’autres encore, sont omniprésentes dans le monde du Web, que ce soit en front ou en back.

Me voici donc passablement handicapé lorsqu’il s’agit d’attaquer un projet proposant potentiellement une interface utilisateur, car il est vrai que de nos jours, les « vraies » applications desktop, comprendre « avec GUI », subissent une forte concurrence des technologies web, grignotant sans cesse de nouveaux territoires. Personnellement, j’ai réglé le problème : je ne touche pas au Web, je ne touche pas aux toolkits graphiques (sauf Go/Fyne qui sait séduire les plus rustres d’entre nous, jetez un œil au numéro 263 toujours chez votre marchand de journaux) et je me complais sans scrupule dans la ligne de commande, getopt et readline.

Mais, parce qu’il y a un « mais », forcément... si je devais m’engager dans un projet impliquant du développement web, je ne le ferais certainement pas « tout nu » en PHP. Vous verrez, dans les pages qui vont suivre, qu’un framework comme Symfony change réellement la donne. Et même s’il ne peut impacter des préférences bien ancrées, et de longue date qui plus est, il rendra effectivement votre vie plus vivable, le ciel plus bleu et votre poil plus brillant (too much?)...

Plus sérieusement, ne faites pas du PHP comme un sauvage, utilisez un framework, ils sont là pour ça.

Denis Bodor

Acheter ce pack


Référence : P140

18,61 €

29,19 €

Nouveaux produits